Sulfurnews.com » Divers » Que savoir sur le maintien à domicile des personnes âgées ?

Que savoir sur le maintien à domicile des personnes âgées ?

Avez-vous un proche âgé et dépendant de vous ? Comme la majorité des Français, vous pensez au maintien à domicile pour prendre soin de lui. Nous vous faisons le point sur tout ce que vous devez savoir sur le maintien à domicile des personnes âgées.

La notion de maintien et les conditions nécessaires

Le maintien à domicile est le fait qu’une personne âgée ou en perte d’autonomie vive exclusivement à son domicile. Il s’agit d’une alternative au placement des séniors en établissement spécialisé ou à l’hospitalisation.

Pour tirer le meilleur parti du maintien à domicile, certaines conditions doivent être réunies. Il faudra aménager le logement du bénéficiaire afin d’éviter des éventuelles chutes. Elle doit également bénéficier d’aides et de services pour les actes de la vie et avoir accès à des soins médicaux à domicile. Une prise en charge adaptée est donc la condition sine qua non pour que le maintien à domicile soit fiable et sécurisant.

L’avantage principal du maintien

Le maintien à domicile s’explique principalement par l’attachement de la personne âgée à son domicile. En réalité, vivre dans son cadre de vie lui assure d’avoir le moral. Elle garde ses habitudes de vie et reste libre, ce qui n’est pas possible dans un établissement d’hébergement collectif. Le maintien à domicile permet d’ailleurs aux personnes âgées de rester proche de leur famille et de leur entourage.

D’un autre côté, le maintien à domicile coûte beaucoup moins que l’hébergement dans une maison de retraite. En effet, les travaux d’aménagement dans le logement coûtent généralement moins de cinq mille euros (en fonction des ajustements). Or, la mensualité d’une maison de retraite est de deux mille deux cents euros.

Les limites du maintien à domicile

Les limites du maintien à domicile se notent lorsque la personne âgée est atteinte d’un handicap, d’une maladie sévère ou lorsqu’elle requiert une surveillance permanente sur une longue durée. Une habitation mal aménagée et/ou une incapacité financière peuvent également être à l’origine de ses limites. Dans ce cas, il s’agit essentiellement du risque de chute accru et d’isolement. Cependant, les services d’aide à domicile peuvent pallier à ces situations : aide à l’autonomie (pour se lever, se coucher, faire la toilette), l’aide aux repas et au ménage.

Les solutions de maintien à domicile

En dehors des aides humaines, les diverses solutions de maintien à domicile concernent les moyens techniques. Ceux-ci ont été conçus pour permettre aux seniors de réaliser leurs tâches quotidiennes. Il s’agit entre autres des équipements de déplacement (scooter électrique, canne, fauteuil roulant), des équipements d’aide à l’hygiène (barre d’appui, rehausse-wc). On note aussi les avancées technologiques, notamment la téléassistance, permettant aux personnes âgées d’alerter les services compétents en cas de difficultés.

Il existe également différentes sortes d’aides au maintien à domicile. Il s’agit des aides fiscales pour le maintien à domicile (crédit d’impôt de 50 % accordé aux personnes âgées recourant aux services d’une aide à domicile). Les aides au logement quant à elles, permettent aux personnes âgées d’adapter leur habitation à leur situation avec notamment un crédit d’impôt de 25 % pour les travaux d’aménagement. Enfin, les aides aux séniors en perte d’autonomie, telles que l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées) aident les séniors ayant un faible revenu.